Parapente Passion 06


Aller au contenu

Menu principal:


2020

Randonnées



Les balades sans vol en 2020



04.01.2020 - Les Cabanelles

Une belle journée ensoleillée étant annoncée mais avec du vent de Nord à altitude moyenne. Avec mon ami Bernard dit Bricoloup, nous nous fixons une randonnée pédestre du côté du Mont Gros, site d'envol de Roquebrune Cap Martin. Même si je ne me projette pas à décoller pour y faire un vol durant cette journée, j'embarque malgré tout mon aile montagne histoire de garder une certaine charge sur le dos afin de n'en perdre l'habitude et ne pas tomber dans la facilité. C'est à 9h30 que nous démarrons la randonnée en partant de la propriété du Prince de Monaco à RocaGel. L'itinéraire, nous l'allongeons en faisant le choix de descendre jusqu'au Col de la Coupière avant d'attaquer le sentier qui va nous amener jusqu'au décollage sauvage des Cabanelles (Exposition Sud-Est). Il nous faut un peu moins de 3 heures pour atteindre l'objectif. La brisette qui s'y trouve me permettrait de décoller mais il n'en sera pas ainsi. Après avoir présenté le décollage à mon ami Brico qui ne le connaissait pas, je l'invite à découvrir un autre décollage qui se trouve à proximité mais sur un versant Ouest de ce même relief, le décollage sauvage de Peille. Celui-ci n'est pas du tout alimenté et ne permettrait aucunement un éventuel décollage si l'envie m'en prenait. Nous nous en retournons au décollage des Cabanelles pour s'y restaurer avec une magnifique vue sur le littoral Mentonnais et Italien. Pissaladiera, saucisson, tranche de pain complet et mandarines sont au menu, et la brisette de face est tombée pour laisser place à une brisette arrière qui ne donne pas envie de déplier l'aile pour décoller. Quand nous étions arrivés, il y avait trois hirondelles qui nous montraient qu'il y avait un juste devant le décollage. Le thermique a fuit depuis ou du moins a faibli ... il y a sporadiquement des remontées aériennes qui remettent les flemmêches dans le bon sens mais ça ne tient pas bien longtemps. Nous sommes en début d'après-midi, vers 14h00 nous levons le camp pour le chemin du retour mais en pssant cette fois-ci pr le sentier qui longe, dans sa partie supérieure, une propriété de chasse gardée sous le MOnt Agel. C'est en bonne heure que nous récupérons la voiture. Des ailes décollés du Mont Gros n'ont pas sans difficulté pour certains. En effet, le décollage était lui aussi peu alimenté.












Revenir au contenu | Revenir au menu